Le FDE encourage l’émergence de communautés de mentors en francophonie

1. Le principe de multiplication des communautés de mentors (CMs) liées au FDE :

Le comité international  du Forum des Évangélistes  (FDE) a décidé en janvier 2012 d’associer à la mise en place de chaque FDE dans nouvelle zone, une communauté de mentors. Dans le but de multiplier les évangélistes et les leaders.

Cet élément fait désormais partie intégrante de l’ADN des FDE.

Il est donc prévu une nouvelle CMs pour chaque nouveau FDE dans une nouvelle zone.

2.  Comment mettre en place une nouvelle CMs ?

Lors de chaque premier FDE dans une nouvelle zone, il est prévu :

  • un enseignement donné et séance plénière sur la multiplication des évangélistes par le mentorat.
  • Avec un atelier en parallèle pour toutes les personnes intéressées par le mentorat. Durant cet  atelier, les participants sont invités à :

    – Trouver dans l’année qui vient un jeune évangéliste et s’investir dans sa vie,
    – L’accompagner durant l’année
    – Inviter leur protégé au FDE de l’année suivante.
    – Revenir l’année suivante pour intégrer la CMs du FDE leur région

  • Si ces responsables remplissent ces objectifs, ils seront invités lors du FDE suivant, à intégrer la CMs.
  • Donc la CMs peut se mettre en place lors du 2eme FDE de la zone.
  • Elle se réunira 2 jours à l’issue du FDE.
  • Les mentors sont accueillis gratuitement pour ces deux jours grâce au soutien de Leighton Ford Ministries
  • Idéalement la CMs devrait se rencontrer à l’issue de chaque FDE.
  • Ce qui implique que des évangélistes/mentors autochtones puissent animer cette CMs.
  • Ce qui induit la formation de « mentors de mentors ».

3. Lancement de CMs d’Afrique de l’Ouest 2011 :

  • En 2011 Raphaël Anzenberger et Alain Stamp ont participé au 1er FDE de l’Afrique de l’Ouest à Ouagadougou.
  • Alain Stamp a donné un enseignement en séance plénière sur l’accompagnement de la nouvelle génération.
  • Raphaël et Alain ont rassemblé les participants intéressés par le mentorat. Presque tous les participants du FDE étaient présents.
  • Raphaël a fait un atelier avec le groupe de ceux qui étaient intéressés de trouver un mentor.
  • Alain Stamp un atelier avec ceux qui souhaitaient le devenir. 25 personnes ont participé à ce groupe. Avec les objectifs décrits plus haut.

4. Première rencontre de la CMs de l’Afrique de l’ouest en 2012 :

  • Grâce au soutien de LFM la CMs de l’Afrique de l’Ouest s’est réunie pour une journée des mentors. (Pour cette première expérience, et à cause de certaines difficultés, limité à une journée, mais à l’avenir et sur la demande des participants, il faudrait que le CMs se réunisse sur 2 jours)
  • Cette journée des mentors  a rassemblée 15 mentors. 
  • Contenu ? Nous avons :

     

    • Échangé l’expérience mentorale des uns et des autres
    • Donné différents éléments de formation par Raphaël et Alain
    • Illustré le mentorat avec « l’histoire de Paul et Alain ». Voir le paragraphe suivant.
    • Partagé la vision du mentorat selon la vision de LFM
    • Signé après l’avoir commentée, et dans un temps de prière, la Charte de la

      communauté internationale de mentors de LFM

    • Offerts 3 livres en partenariat avec BLF, dont le livre de M. Sanders et Alain

      Stamp : Multiplier les leaders le mentorat l’art de l’accompagnement.

    • Réaliser une évaluation de cette journée

5.Evaluation de la première rencontre de la CMs d’Afrique de l’Ouest

Les points positifs :

  • La soif de nos frères et sœurs d’Afrique est incroyable et bouleversante
  • La compréhension du mentorat est bien supérieur à ce à quoi nous nous attendions
  • L’ouverture à ce que nous avons pu leur transmettre.
  • Le concept du mentorat est bien compris pas les participants.

Les points délicats :

  • Certains frères et soeurs sont limités et ont des difficultés pour la lecture par exemple, ce qui ne met pas en cause leur motivation, mais leur niveau est parfois faible,
  • Les difficultés d’intendance : nous n’avons pas pu passer la soirée avec les nouveaux mentors faute de moyen de transport
  • Le besoin de structurer le contenu des CMs pour l’avenir

6. La suite ?

  • En 2011 25 personnes ont participé à l’atelier sur le mentorat, 15 ont intégré la CM
  • EN 2012…  120 personnes ont participé à l’atelier…. Combien seront candidats pour entrer dans la communauté de mentors l’année prochaine ? Les choses risquent d’être à l’échelle de l’Afrique 😉
  • Nous avons identifié 3 frères et soeurs capables d’être mentor de mentors et partager la vision du mentorat à d’autres.
  • Il s’agit de :
    • Léonard Kiswangi, responsable de African Enterprise en Afrique francophone en RDC. Il est l’un des organisateurs du premier FDE d’Afrique centrale qui aura lieu en août 2013 à Kinshasa.
    • Jeff Simdinatome du Togo qui travaille pour une oeuvre chrétienne (J-Life Africa) et qui a déjà une bonne vision du mentorat.
    • Annette Nikiema du Burkina Fasso infirmière et soutenue par son église dans ce projet.
    • Alain Stamp entamé une formation de « mentor de mentors » avec Jeff et Annette. Par des rencontre régulière sur Skype travaillent chaque fois deux chapitres du livre Multiplier les leaders. Avec une restitution d’une heure et demie.
    • Alain est leur mentor, Donc, Dieu voulant, à l’issue du prochain FDE de l’Afrique de l’Ouest, la CMs pourrait se retrouver pour 2 jours de retraite, animée avec l’aide d’Annette, Jeff, et Léonard. Elle pourra intégrer de nouveau mentors qui auront rempli les critères mentionnés plus haut.